21/12/2014

Goergl remporte le super-G du Critérium


Quel week-end pour l’Autrichienne ! Deuxième ex-aequo de la descente hier derrière l’Américaine Lindsey Vonn, Elisabeth Goergl, 33 ans, a remporté ce matin le super-G du 59e Critérium de la Première Neige devant sa coéquipière Anna Fenninger et la Slovène Tina Maze.

 

Médaillée olympique à Vancouver, sept fois victorieuse en Coupe du Monde, Elisabeth Goergl a retrouvé le chemin de la plus haute marche du podium avec plaisir. Son dernier succès remontait à il y a un an, à Cortina d’Ampezzo (Italie), déjà en super-G.

 

« Cette victoire est le résultat d’un très bon travail d’équipe. Ce matin, mes coaches ont passé beaucoup de temps à inspecter le tracé et à me donner toutes les informations sur les parties un peu compliquées. Sur la piste, j’ai fait ce qu’il fallait. J’ai très vite pris la bonne ligne. Je sentais que je skiais vite même si avant d’arriver en bas, je ne pensais pas que cela m’apporterait la victoire. »

 

Derrière, c’est à une autre Autrichienne, Anna Fenninger, qu’est revenue la 2e place. Numéro un du classement général de la Coupe du Monde 2014, cette dernière n’avait pour l’instant remporté « qu’une » victoire cet hiver à Soelden.

 

« Cette deuxième place, c’est vraiment du bonheur. Je suis très heureuse de revenir sur le devant de la scène. La course d’aujourd’hui était loin d’être évidente. Il y avait beaucoup de changements de rythme à gérer, des parties très rapides et d’autres plus lentes. Au final, sans une petite erreur, je pouvais aller chercher le meilleur temps. »

 

La double Championne Olympique Tina Maze complète le podium après une 7e place hier en descente.

 

«  Ce sont deux belles performances. Ces derniers temps, j’ai été un peu fatiguée par l’enchaînement des épreuves techniques et de vitesse. Aujourd’hui, j’ai fait de mon mieux et je suis plutôt satisfaite de mon ski. »

 

Très attendue après sa victoire en descente, l’Américaine Lindsey Vonn a été disqualifiée après une sortie de piste. Elle n’égalera donc pas le record de 62 victoires en Coupe du Monde toujours détenu par Anne-Marie Moser Proell.

 

« J’étais un peu fatiguée. J’ai plutôt bien skié sur la section haute. J’ai ensuite poussé mes limites un peu trop loin. En chutant je me suis fait mal au coude mais ce n’est rien de grave. Mon genou va bien. Tout va bien. J’ai vraiment passé une belle journée hier. Je rentre chez moi heureuse.” 

 

Du côté des Françaises, Marie Marchand termine le week-end sur une encourageante 9e place.

 

« Cela faisait longtemps que je n’avais pas réalisé une telle performance. Je suis d’autant plus heureuse que cela se passe à Val d’Isère, devant le public français. La piste était vraiment très bien préparée aujourd’hui. J’ai skié à la limite tout le temps, sur le fil. Il y a encore du travail mais progressivement, ça vient. »

 



Télécharger